Entreprise, pourquoi en vouloir toujours plus ?

EntrepriseContrats aidés, alternances, stages, projets tutorés, voilà beaucoup d’alternatives pour une entreprise d’avoir une mission, des compétences, un salarié à moindre frais.

Et pourtant …

Parfois, on peut avoir l’impression que les entreprises en veulent plus !

Si vous voulez seulement des news de moi suivez ce lien

Entreprise et alternance

L’alternance s’impose de plus en plus (enfin) en France et est de mieux en mieux reconnu par l’enseignement « classique » : elle a même son portail dédiée (excusez l’état français pour son certificat expiré …)

 Et pourtant, beaucoup d’entreprises trouvent cela trop coûteux ! C’est vrai qu’avoir un jeune qui bosse seulement 73 % du temps sur un an et être obligé de le payer 100 % du temps : quelle honte !!! Ah mais, on n’oublie pas quelques choses : pour quel salaire ? quel niveau d’étude ? Un bac +5 en formation (pour le cas de cette formation) pour environ 900€ net par mois !

Alors, ok, pas encore un bac +5 et  pas à plein temps … Calculons donc combien une entreprise paie ce bac +4,5 ? Environ 1230 € !

Entreprise et stage

Le stage est depuis longtemps la porte d’entrée vers le monde professionnel. En France, il a le mérite d’être bien réglementé pour éviter l’embauche abusive en tant que stage.

Et pourtant, des entreprises arrivent encore à baser leur business model sur l’utilisation de stagiaires – malgré la gratification obligatoire depuis peu d’un peu plus de 400 € par mois. Des entreprises, heureusement, souvent connus des formations, mais qui passent entre les mailles des contrôleurs !

La recette :  monter une entreprise, louer deux bureaux, acheter deux ordinateurs. Et surtout, prendre pleins de stagiaires, leur demander de travailler sur leur propre ordinateur et si possible, de rester chez eux !

Entreprise et projet tutoré

Pas si loin du stage, mais souvent plutôt en dehors des murs de l’entreprise  et réalisé par un groupe d’étudiants, le projet tutoré s’apparente souvent à une mission de conseil, totalement gratuite.

Et pourtant, des entreprises en veulent toujours plus ! Reprenons les coûts que peuvent engendrer une mission de conseil : coût du ou des consultants, frais de mission, coût des outils pouvant être nécessaires à la mission, temps passé par les salarié de l’entreprise. Nous serons tous d’accord que le coût principal est celui des consultants ou des outils spécialisés utilisés.

Et bien, même avec des étudiants consultants gratuits et des outils fournis par l’université, on trouve des entreprises qui voudraient que quelqu’un (qui les étudiants ?) prennent en charge les frais de mission et que l’entreprise n’y passe pas trop de temps !!!

News

Cette semaine était une semaine de Projet Professionnel. Donc beaucoup de temps à consacrer à cela et bonne nouvelle : Entreprise trouvée ! Le contexte de la mission est validée et la lettre de mission est déjà bien cadrée.

Certificat Google Analytics AcademyAutre bonne nouvelle : j’ai passé avec succès la Google Analytics Academy . A l’issue, des 6 unités de cours, j’ai passé le test et ai obtenu le certificat ! :-)

Next week

La semaine prochaine s’articule entre 3 événements :

– Le lancement du projet professionnel, qui va nous permettre de cadrer plus finement les actions à venir et les résultats attendus pour mars prochain ;

– La première Matinale MTIC de cette année universitaire qui aura lieu le vendredi 25 octobre de 8h30 à 10h à la maison des projets d’Angers : introduite par Lucie et moi-même sur le sujet de l’eyetracking

– Le SEO Camp à Nantes ce samedi

Bonne semaine à tous

L’article de la semaine prochaine sera un bilan après un peu plus d’un mois de cours.

Après 8 ans en tant que chef de projet métier systèmes d'information , je me suis spécialisé en marketing des technologies de l'information et de la communication. Optimiser et faciliter sont mes deux moteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *