Métiers du web : une mort annoncée ?

métiers du web : ils ont toutes les cartes en mainA lire tout ce qui sort sur Internet, les métiers du web phares de ces dernières années sont voués à disparaître ! Je trouve cela tellement vrai et exagéré à la fois, que je me suis mis à griffonner un article sur ces métiers du web. Par manque de temps et papillonnage, je l’avais presque oublié jusqu’à ce que j’assiste au concert d’une rockstar* ce week-end.

Ces métiers du web sont, il est vrai, liés à des gourous qui font la pluie et le beau temps : Google, Facebook et consorts.

Google et les consultants/experts/… SEO

D’un côté, Google améliore ses algorithmes, ou, au moins, annonce qu’il le fait et c’est tout le web qui tremble. Des pratiques de consultants SEO qui était vu comme des « whaou! » sont jugés spammy et c’est l’annonce de la mort de ce métier.

Et un métier du web tué !

Google en est arrivé à un point où ceux qui suivent trop les bonnes pratiques sont taxés de vouloir gruger des places ! Vous vous imaginez, jouant au black-jack, et vous faire expulser juste parce que vous suivez mieux, vous maîtrisez mieux, vous jouez mieux … inimaginable ! (ah si en fait, les compteurs dans les casinos … comme quoi, à chaque fois que l’argent prend le dessus, on demande aux joueurs d’être naïfs)

Facebook et les community manager

Facebook voit aussi par l’argent et par là même, comment accepter que des petites gens ayant un métier dans le web appelé community manager puisse si facilement parler à leurs fans ! Facebook a mis en avant le principe : « Ayez le plus de fans possibles! » et maintenant, il reproche aux marques d’avoir fait tout et n’importe quoi pour avoir un maximum de fans

Facebook ne permet donc plus à une marque de parler à ses fans. Du moins, il ne permet plus aux messages de la marque d’apparaître sur la timeline du fan que s’il y a des interactions réelles entre le fan et la marque (et non juste un « like »).

Et deux métiers du web tués !

Les métiers du web : mort ou non ?

A entendre tout et n’importe quoi, on pourrait se le demander et même y croire. Mais loin d’une mauvaise nouvelle, c’est une très bonne nouvelle pour les métiers du web et ceux du marketing !

Avec toute la peur créée dans l’imaginaire par Google ou Facebook, les gens reviennent à la réalité. Ils se rattachent à des valeurs qui leur paraissent toutes neuves et pourtant si anciennes : « il faut penser clients, utilisateurs », « le contenu est roi ».

Nous entrons dans un monde où le métier du SEO ne sera plus de poster des faux messages avec des bons liens ici et là, et le métier du community management de faire jeux concours bidons sur jeux concours bidons …

Tous les métiers du web qui sont là pour attirer du trafic ou créer de l’interaction client vont devoir revenir dans la stratégie marketing globale et le marketing va devoir leur parler.

Il aura fallu attendre 2013 2014 ?  pour que la relation client sur les média sociaux soit considérée comme de la relation client, pour que l’acquisition de prospects sur le web soit considérée comme de la prospection commerciale.

Le Web, c’est juste le monde, ce n’est pas un autre monde.

* Clôture du WebCampDay 2014 d’Anger par un grand showman 

Après 8 ans en tant que chef de projet métier systèmes d'information , je me suis spécialisé en marketing des technologies de l'information et de la communication. Optimiser et faciliter sont mes deux moteurs.

2 réflexions au sujet de « Métiers du web : une mort annoncée ? »

  1. Merci Laurent pour le commentaire. J’aurais pu en mettre plein dans mes « … » en plus de « spécialiste », je pense 😉

    Pour ce qui est de la sélection naturelle, dans le marketing et le web, quelqu’un qui ne sait pas s’adapter n’est pas un bon, de toute façon ! ^^

  2. Il faut faire confiance à la sélection naturelle.
    Par définition, le bon SEO sait s’adapter rapidement. Ceux qui pourront prendre le virage marketing/communication/branding vont continuer d’avoir des jours radieux devant eux.

    PS : t’as oublié « spécialiste » avec expert et consultant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *